Galerie,Fotografie,photographie,fine-art,Foto,photo,auteur,Moutin,Katzenmeier,Ursula,maison d‘édition,jazz,musiciens,Paris,handball,Paris
Informations juridiques    English    Français    Deutsch
Silverprint Hotel
La galerie nomade
Greenwich Village, Victor Hugo et au-delà…
L’histoire d’une galerie, qui n’existe pas vraiment !


En 2004 je me balade un dimanche après-midi début novembre dans Greenwich Village à Manhattan. Par hasard je tombe sur une petite galerie 124 Prince Street qui expose les photographes Jim Marshall et Henry Diltz : les Beatles, les Rolling Stones, the Who, Led Zepplin, Ray Charles, Janis Joplin, Crosby, Stills & Nash, Jimi Hendrix et plein d’autres musiciens y sont présents, immortalisés sur de magnifiques tirages argentiques.

De retour à Paris, le rêve d’avoir ma propre galerie de photos naît et très vite je crée un blog sous le nom de « Silverprint Hotel » en m’inspirant du nom de la galerie new-yorkaise qui s’appelle « Morrison Hotel » et qui existe toujours. Le nom hôtel me plaisait bien et le mot silverprint, tirage argentique en français, me renvoie à ma buanderie qui me servait de chambre noire et où j’ai passé des heures à tirer mes propres photos en noir & blanc de musiciens de jazz…

Septembre 2012 je découvre le local qui se trouve dans l’arrière-cour du 71 avenue Victor Hugo à Paris. Il s’agit d’une ancienne écurie entièrement rénovée, l’endroit idéal pour donner une nouvelle forme à mon rêve d’une galerie. Ma galerie virtuelle se transforme pendant un temps limité en une vraie galerie. Pendant quelques semaines j’y expose mes amis, des artistes et mes propres photos. Et puis de nouveau « Silverprint Hotel » se trouve sans local fixe. Demain elle sera obligée de se trouver un nouvel endroit pour continuer à exister, mais peu importe, elle renaîtra ailleurs, les rêves ne meurent jamais …

Ursula Moutin-Katzenmeier
Photographe - Auteur

Je suis née en 1960 en Allemagne, dix minutes avant ma sœur. De 1974 à 1986 je joue d’abord dans l’équipe de handball du VfL Heppenheim en Division 2, et plus tard je rejoins l’équipe de Rot-Weiβ Auerbach pour jouer en Division 1. En 1988 j’obtiens un Doctorat ès lettres à l’Université Johann Wolfgang von Goethe à Francfort, où j’avais fait des études de lettres et de sport. Un an plus tard je publie mon livre sur le jeu d’échec du Moyen Age. Mes quatre enfants naissent en 1990, 1992, 1994 et 1997, pour eux j’achète un jardin avec un arbre magique dans la banlieue parisienne. Je me marie en l’an 2000 avec Louis Moutin, un musicien de jazz, et la même année je débute ma carrière de photographe dans le milieu de la musique. Trois ans plus tard j’adopte un chaton de gouttière, chez lequel j’habite depuis. En 2005 je réalise le clip “Something like now” avec Gildas Boclé, que vous pouvez voir sur le site: www.moutin.com. Depuis 2001 j’expose régulièrement à Paris, Chicago ou New York. Mon exposition préférée est l’exposition collective “Mes @dversaires bien-aimés” que j’ai réalisée en 2011 à Paris avec Arnaud Lerondeau pour Nikon.


Depuis mes 20 ans, je suis profondément passionnée par la photographie. Une passion qui m’habite comme une évidence et qui s’est nourrie au cours du temps par des rencontres magiques avec des photographes plus ou moins connus mais tous excellents. J’ai posé pour quelques-uns et j’ai eu le privilège d’en observer d’autres travailler. Certains m’ont donné de précieux conseils, certains m’ont initiée aux techniques de développement de films et de tirage en noir & blanc et en couleur. Leurs photos ont développé et affiné mon regard. C’est pour cela que je tiens à remercier Ulf Dressler, Wolfgang Menninger, Gisela Dressler, Guy Le Querrec, Jean-Vincent Lefeuvre, Armel Roubeix et tout particulièrement mon beau-père Jacques Moutin, qui a travaillé en tant que directeur artistique et photographe au « Jardin des Modes » dans les années 50, avec Helmut Newton, Jeanloup Sieff et Frank Horvat.